Impressions
art dans l'hotelart dans le parcl’art dans le bar
L_100Workshop_1 Qu'y a-t-il là à entendre?Workshop_2 Des traces dans l'hôtel Workshop_3 Qui habite l'Hôtel?Workshop_4 "Chambre Nr." Workshop_5 Arriver - Rester - DépartirWorkshop_6 Je t'ai apporté quelque choseDans l'Atelier L_10..Markus KiermaierAudio tracking in the parkAudio tracking in the kitchenMariagiovanna Di Iorio, Kerstin MeyerRoberto Gigliotti, Franz StafflerElisabeth Hölzl, Marilena Finotti, Lisa Seitz.Marilena Finotti, Roberto Gigliotti, Lisa SeitzMariagiovanna Di Iorio, Evelyn SenfterLisa Seitz.Andrea Cazzaniga, Nicole Mattei.Tabea Glahs, Gabriele BortotTabea Glahs, Michael Wiszt, Joseph KlingenbergTabea GlahsVolker Albus, Tabea Glahs, Michael WisztJoseph Klingenberg, Michael WisztCinciallegra, Lisa Seit, Marilena FinottiGiovanna Zanghellini, Mariagiovanna Di IorioGiovanna Zanghellini, Mariagiovanna Di IorioGiovanna Zanghellini, Marilena FinottiJoseph Klingenberg, Andrea Cazzaniga, Kuno PreyAtelier_100Dans l'Atelier L_100Follow me.Simone WendlAlbrecht Birkner, Emanuela StoccoJulian Lechner, Evelyn Senfter, Emanuela Stocco, Andreas GoebelAlbrecht Birkner, Emanuela Stocco, Manuela Demattio.Julian LechnerconceptsPauline Branke, Alexander SchellowPauline Branke, Roberto Gigliotti, Kuno Prey, Alexander SchellowJohann Philipp KlammsteinerSylvia Schwab, Kathrin KönigVeronika GantiolerTravailer dans le atelier.Thomas EggerThomas Egger, Maximilian Winkel, Marco MerullaAtelier dans le parc de Laurin
<p>retour</p> <p>continuer</p>
L_100
ATELIER L_100
Située au cœur du parc privatif de l’Hôtel Laurin, la très jolie maison de jardin accueille l’atelier de design L_100, où les diplômés de la faculté des Arts et Designs ont œuvré sur le thème de la culture hôtelière, décryptant, analysant et débattant de sa vie. Au cours des six ateliers, de nombreuses idées ont vu le jour, faisant preuve d’autant de créativité que de richesse. Jusqu’à mi-février 2011, les projets les plus intéressants ont été intégrés au fonctionnement de l’hôtel, avec une édifiante passion du détail et beaucoup d’enthousiasme. Les installations artistiques ont ainsi permis d’éveiller l’ambiance de l’hôtel, et de la mettre en scène au plus grand bénéfice des clients, les entraînant dans un voyage très personnel, à travers les 100 ans d’existence de l’établissement.

La variété des ateliers a bénéficié des conseils et de la direction de Kuno Prey, Roberto Gigliotti et Evelyn Senfter, toujours prêts à accompagner les jeunes designers à l’aide de recommandations et d’opinions avisées. D’autres experts ont pu apporter leur contribution sur invitation, notamment l’artiste acoustique local Stefano Bernardi, la photographe Elisabeth Hölzl de Merano, le designer Volker Albus, l’architecte (et hôtelière) locale Manuela Demattio, l’artiste berlinois Alexander Schellow et le designer milanais Lorenzo Damiani.
PREMIERS PAS ENSEMBLE   |  >> plus…
En ouverture à la collaboration entre le Parkhotel Laurin et la Faculté pour Arts et Design, une installation a été réalisée sur le trottoir devant l'hôtel. Elle porte le titre Sentiments de voyage - voyage des sentiments.

Cliquez ici pour plus de détails 
HOLZSCHRITTMACHER / KIESSCHRITTMACHER   |  >> plus…
Kiesschrittmacher - Eveil acoustique
Workshop: Eveil acoustique
Présenté sous forme d’installation sonore, ce projet se base sur deux ingrédients traditionnels de l’hôtel : Entre le chaleureux grincement du parquet de chêne original de la salle de restaurant et le crissement froid des chemins de gravier du jardin, se cachent des enceintes qui transportent les sons de l’intérieur vers l’extérieur et vice-versa. Le sol de bois se laisse entendre depuis l’asphalte au rythme des passants, et les cailloux sonnent depuis les épais tapis du corridor. Ces sonorités insolites, car inversées, font réfléchir au caractère vénérable des lieux, mettant en valeur leur charme et leur convivialité et insistant sur la diversité de ses ambiances.

Projet: Anton Baier, Markus Kiermaier, Bettina Schwalm, Maria Ultsch, Lisa Wengeler, Daniele Zanoni

DIMENTICATOIO   |  >> plus…
Dimenticatoio
Workshop: Empreintes de vie
Oublier – Que reste t-il d’un voyageur, quand il quitte sa chambre d’hôtel ? Chacune de ses empreintes est soigneusement effacée, bien que certaines, oubliées, s’éternisent parfois dans les lieux. Une chemise, deux cravates, un stylo, des lunettes rouges, une photo… Autant d’éléments qui rappellent le lien entre l’être et l’endroit, et symbolisent le souvenir de ceux qui ont connu l’hôtel et y ont vécu. Quelques jours, quelques nuits. Parfois plus, parfois moins. Ces objets, perdus puis trouvés, sont conservés entre ces murs, jusqu’à ce que quelqu’un se souvienne de leur existence. Cette exposition vous propose une collection d’indices et de fragments biographiques des nombreux cas ‘d’inattention’. Au cours de cet événement, tous les articles sont soigneusement emballés et présentés au public, lui permettant de fouiller et de découvrir, matérialisant ainsi la relation et l’histoire entre l’hôtel et ses visiteurs. 

Projet: Giovanna Zanghellini, Mariagiovanna Di Iorio
KLANGGANG - ENTRÉE SONORE   |  >> plus…
Klanggang - Entrée sonore

Workshop: Eveil acoustique

L’animation des cuisines sert de base à une mise en scène rythmique et sonore tout à fait insolite. Le fonctionnement et les appareils, responsables de la préparation des repas, sont enregistrés, isolés puis travaillés pour être réarrangés et présentés sous forme de composition musicale. Cette dernière intègre alors le menu, proposée au client du restaurant comme une entrée sonore, lui permettant d’obtenir une vision acoustique de la préparation de ses plats. En dehors des perceptions sensorielles habituelles, le menu s’élargit à travers cet aperçu acoustique, offrant à chacun la possibilité de découvrir le caractère particulier de l’hôtel, son rythme discret et l’élégance de son atmosphère.

Projet: Anton Baier, Markus Kiermaier, Bettina Schwalm, Maria Ultsch, Lisa Wengeler, Daniele Zanoni
100 JAHRE – 100 SCHICHTEN – 100 GESCHICHTEN – 100 SPUREN – 100 GEDANKEN   |  >> plus…
100 ans – 100 couches – 100 histoire – 100 traces – 100 pensées
Workshop: Empreintes de vie

100 ans – 100 couches – 100 histoire – 100 traces – 100 pensées

Depuis plus de 100 ans, l’Hôtel Laurin marque Bolzano, bien que les traces de cette longue existence soient régulièrement effacées par les rénovations. Seul un témoin reste de ces époques : le mur d’enceinte. 
Suivant les modes et les goûts, les propriétaires se sont attachés à modifier la décoration intérieure et les menus, mais aussi les tapis et la couleur des cloisons. Or, ces dernières ont vécu de grands moments, qu’elles peuvent enfin narrer à travers ce projet. Enduit après enduit, couche après couche, d’importants documents, des éléments secrets et quatre-vingt-dix-huit autres histoires apparaissent à la lumière du jour.

Projet: Sarah Tolpeit

GESICHTGEWAHRT - PRÉSENCE ET VISAGES   |  >> plus…
gesichtgewahrt - Présence et visages

Workshop: Empreintes de vie

Une vaste équipe est tenue d’entretenir la beauté historique de la façade de l’hôtel. Chacun sait ce qu’il a à faire et s’en occupe à plein temps. Les traces du temps doivent être isolées, nettoyées, corrigées, repeintes ou reconstruites. Tels les rouages d’une machine dont on ne verrait que la surface externe, ils proposent un contraste intéressant avec la clientèle. En effet, si celle-ci ne passe qu’un temps limité en ces lieux, elle y laisse des empreintes qui doivent disparaître. Alors qui vit ici ? Qui doit apparaître ou non ? Qui doit se faire discret ? La diversité des habitants se définit au cours d’une série de photos exposées dans quelques chambres.

Projet: Kerstin Meyer
LOST IN TRANSITION   |  >> plus…
Langzeitbelichtung - Longtemps exposée
Workshop: Qui habite dans l'Hôtel?
Longtemps exposée, la vie de l’hôtel a été capturée bien souvent, donnant un aperçu de l’existence qui s’y épanouit et de l’histoire qui s’y déroule depuis des dizaines d’années. Ces images présentent différents espaces, depuis le hall d’entrée au bar en passant par les chambres. La décoration et les divers articles encore en place sont mis en valeur. Alors que les éléments déplacés, comme des êtres en mouvement, prennent l’apparence d’ombres ou d’esprits.

Projet: Gabriele Bortot, Tabea Glahs, Evelyn Senfter
KOFFERGESCHICHTEN   |  >> plus…
Koffergeschichten
Workshop: Venir – Rester – Partir
Valises ou sacs à dos accompagnent tout voyageur. Ils sont les indices qui définissent leur propriétaire, sans même avoir à dévoiler leur précieux contenu. Au cours de ce projet, deux narrateurs prennent la parole : un bagage et un voyageur. Le premier est isolé et individuellement scanné. Le second est interviewé. À partir de là, de nombreuses histoires prennent vie, donnant un aperçu très privé de la vie et du voyage, sans avoir à nommer ni à détailler quoique ce soit. Les réponses collectées sont présentées sous forme d’anecdotes, chacune illustrée par un portrait du bagage.

Projet: Kathrin König
DER GAST IST KÖNIG   |  >> plus…
Der Gast ist König
Workshop: Venir – Rester – Partir
Il y a longtemps, l’arrivée des voyageurs était ouvertement annoncée à l’hôtel. Aujourd’hui, un tel geste passerait pour une indiscrétion, une atteinte à la vie privée. C’est pourtant cette ancienne coutume que ce projet souhaite mettre en lumière. La présence du client est déclarée, sans qu’aucun autre individu n’en soit conscient, en dehors du concerné. Quatre postes sélectionnés de l’hôtel s’animent de ces ‘annonces’, en prenant une signification plus profonde :
Entre les portes coulissantes de l’entrée, un miroir suspendu reflète la scène à l’infini, copiant et répétant « l’autre moi ». Avec son parquet ciré, le bar se transforme en spectacle « on stage », où l’arrivée du client est mise en valeur comme s’il se présentait au public réuni. Le mur du hall suggère un « léger recul », en appelant à la conscience de l’être. Et enfin le tapis rouge brodé du terme « défiler » met en avant chaque passant comme s’il s’exhibait devant l’assistance. 

Projet: Johann Philipp Klammsteiner
CARTES À JOUER: "ROI LAURIN"   |  >> plus…
Cartes à jouer: "Roi Laurin"
Workshop: Un petit souvenir
La légende des Dolomites évoque la vie du nain Laurin, roi qui avait enlevé une très belle princesse avant d’aller se cacher dans un jardin de roses. Découvert puis capturé, celui-ci aurait lancé une malédiction sur les fleurs qui l’avaient dénoncé, les condamnant à ne plus jamais apparaître à la vue d’aucun autre être, ni le jour ni la nuit. Ce faisant, le nain oublia toutefois de préciser ce qu’il en serait à l’aube et au crépuscule. C’est pourquoi en ces instants lumineux, les Dolomites, qui entourent Bolzano, s’animent d’une magnifique couleur rosée, rappelant la splendeur d’un jardin en fleurs.

La fresque retraçant cette épopée de conte a été réalisée en 1911 sur les murs mêmes du bar du Parkhôtel Laurin à Bolzano. Insistant sur la relation privilégiée des voyageurs avec ces lieux, ce projet donne une toute nouvelle dimension à leur séjour, permettant d’emporter pour souvenir un fragment de l’ambiance particulière de l’hôtel, symbole de son lien intimiste avec la légende féerique et avec les montagne alentour dont la splendeur légendaire saurait inspirer n’importe quel artiste.
Les acteurs de l’histoire se transforment en personnages de cartes à jouer, rappelant toute la magie de la visite. 

Projet: Marco Merulla (rossoscurodesign)
Monokolaurin
Workshop: Un petit souvenir
Grâce au “point d’observation” installé dans le bar, les clients peuvent admirer à l’aide d’un monocle la fresque peinte en 1911 par Bruno Goldschmitt, et décrivant la vie légendaire du roi Laurin et de son jardin de roses. Grâce à cet intermédiaire, il est possible de découvrir certains détails autrement difficilement repérables à l’oeil nu.

Projet: Lukas Nagler
Parkhotel Laurin - Via Laurin 4 - 39100 Bolzano/Tyrol du Sud/Italie - T +39 0471 311000 - info@laurin.it - VAT IT 00­299540211  - Protections des données -  Member of World Hotels
Trier par artiste Trier par chambre
Nepo Ernst
Veronesi Luigi
Eustachio Marilù
Moser Kolo
Lassnig Maria
Piffrader Hans
Mader Heinz
Nepo Ernst
Stolz Ignaz
Volz Wilhelm
Diesner Gerhild
Klinger Max
Amiet Cuno
Bonell Gottfried
Hofer Anton
Thuile Paul
Manzù Giacomo
Thuile Paul
Kogler Peter
Schiestl Reiner
Hofer Anton
Veronesi Luigi
Eustachio Marilù
Moser Kolo
Atzwanger Hugo
Vallazza Adolf
Hofer Anton
Mader Heinz
Stolz Ignaz
Volz Wilhelm
Vallazza Markus
Zeiller-Uchatlus Maria
Müller Carmen
Plattner Karl
Prachensky Wilhelm Nicolaus
Thuile Paul
Ceccobelli Bruno
Nikodem Artur
Eustachio Marilù
Bizzarri Marcello
Meid Hans
Hofer Anton
Weiler Max
Bornefeld Julia
Kokoschka Oskar
Volz Wilhelm
Lüpertz Markus
Prünster Hans
Vallazza Markus
Achternbusch Herbert
Hess Richard
Kandinsky Wassily
Dall’O Mario
Vallazza Adolf
Vallazza Markus
Valentini Walter
Vallazza Markus
Scheibe Hubert
Vallazza Markus
Achternbusch Herbert
Putz Leo
Sforza Orsina
Widmoser Heidrun
Flora Paul
Habicher Eduard
Sforza Orsina
Bornefeld Julia
Bosisio Roberto
Kostner Arthur
Moser Carl
Santomaso Giuseppe
Zadrazil Franz
Heise Wilhelm
Kirschl Wilfried
Veronesi Luigi
Weber-Tyrol Hans Josef
Eustachio Marilù
Hofer Anton
Unger William
Vallazza Adolf
Habicher Eduard
Mader Heinz
Philippi Robert
Stolz Ignaz
Volz Wilhelm
Dall’O Mario
Kurzweil Max
Müller Carmen
Bizzarri Marcello
Boehler Hans
Thuile Paul
Kompatscher Florin
Richter Hans
Plattner Karl
Kubin Alfred
Mattioli Carlo
Egger Ulrich
Kokoschka Oskar
Corpora Antonio
Vallazza Markus
Mahlknecht Brigitte
Mellauner Albert
Piffrader Hans
Frohner Adolf
Kostner Arthur
Oberhuber Oswald
Giorgioppi
Hölzl Elisabeth
Rainer Arnulf
Carlesso Gianpietro
Munari Bruno
Scialoja Toti
Bachmann Karl
Müller Carmen
Vallazza Markus
Koester Alexander
Mahlknecht Ivo
Reisiegl Christian
Weinberger Lois
Buchheister Carl
Mahlknecht Ivo
Plattner Karl
Ehrlich Georg
Mahlknecht Brigitte
Widmoser Heidrun
Munari Bruno
Trawöger Ernst
Weber-Tyrol Hans Josef
Blaas Peter
Vogeler Heinrich
Strele Marha
Veronesi Luigi
Eustachio Marilù
Fohn Emanuel
Cassar Christian
Hofer Anton
Mader Heinz
Prachensky Wilhelm Nicolaus
Stolz Ignaz
Volz Wilhelm
Markus Vallazza
Neumann Hans
Kostner Arthur
Corpora Antonio
Zadrazil Franz
Laske Oskar
Thuile Paul
Moldovan Kurt
Wilhelm Volz
Dall’O Mario
Markus Vallazza
Carrà Carlo
Skuber Berty
Byers Elizabeth
Kanoldt Alexander
Melotti Fausto
Plattner Karl
Thuile Paul
Kirschl Wilfried
Moser Elisabeth
Vallazza Markus
Bäumer Eduard
Buchheister Carl
Flora Paul
Kortleitner Peter
Vallazza Markus
Mattioli Carlo
Mosbacher Alois
Scheibe Hubert
Kofler-Fuchsberg Erich
Mahlknecht Brigitte
Moser Elisabeth
Achternbusch Herbert
Reisiegl Christian
Scheibe Hubert
Vallazza Adolf
Mattioli Carlo
Putz Leo
Schletterer Nikolaus
Achternbusch Herbert
Lüpertz Markus
Welponer Karin
Hechenbleikner Louis
Santomaso Giuseppe
Walde Martin
Blaas Peter
Ignaz Stolz
Nitsch Hermann
Valentini Walter
Flora Paul
Mahlknecht Ivo
Letizia Werth
Piffrader Hans
Werth Letizia
Hess Christian
Laner Annemarie
Valier Max
Fogli Andrea
Hess Christian
Riant Sylvie
Köster Alexander
Thöny Eduard
Werth Letizia
Corpora Antonio
Oberhuber Oswald
Ceccobelli Bruno
Ebensperger Hans
Tiefenthaler Anton
Weiler Max
Fritz Wotruba
Valier Willy
Kofler-Fuchsberg Erich
Rainer Arnulf
Dorazio Piero
Hauser Carry
Dorazio Piero
Putz Leo
Egger Ulrich
Kurzweil Maximilian
Stolz Ignaz
Dall’O Mario
Pergher Alex
Bressan Italo
Vallazza Markus
Kompatscher Florin
Laner Annemarie
Vallazza Markus
Bornefeld Julia
Fohn Emanuel
Laner Annemarie
Müller Carmen
Pferschy Karl
Buchheister Carl
Klinger Max
Pan Robert
Ludwig Attersee Christian
Schmuitzer Ferdinand
Stolz Ignaz
Mayr Manfred A.
Rao Massimo
Hofer Jörg
Anvidalfarei Lois
Author unbekannt
Büste
Fogli Andrea
Habicher Eduard
Lanka Sri
Mondino Aldo
Mussner Guido
Skuber Berty
Bonell Gotthard